whig


whig

whig [ wig ] n.
• 1690; mot angl.
1Hist. Au XVIIe s., Partisan du bill d'exclusion voté contre le catholique duc d'York.
2Membre du parti libéral opposé aux torys, aux XVIIIe et XIXe s. — Adj. « leurs adversaires whigs » (Madelin).

whig nom (anglais whig, abréviation de Whiggamores, nom donné aux insurgés écossais du XVIIe s.) Membre du parti britannique de ce nom, qui soutint les droits du Parlement et des sectes protestantes contre l'autorité monarchique et les privilèges de l'anglicanisme. ● whig adjectif Relatif au parti whig.

⇒WHIG, subst. masc. et adj.
I. — Subst. masc.
A. — HIST. Membre du parti opposé à Charles II et aux Stuart, à l'origine de la révolution de 1688, favorable à la maison de Hanovre et au protestantisme et promoteur de la Déclaration des droits de l'année suivante. Sous le règne de son successeur [de Charles 1er], la minorité prit la célèbre appellation de Whig (...). Jacques II par son imprudence fit triompher le parti des Whigs, et Guillaume III s'empara d'une des plus belles couronnes de l'Europe (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 209). C'était au temps de la révolution de 1688, de celle qui avait chassé les Stuart, que les ennemis du trône, grands seigneurs jaloux de la couronne ou puritains écossais hostiles à l'église établie, avaient reçu par ironie le nom de whigs, une abréviation de « whigamores », groupe de paysans révoltés de l'ouest de l'Écosse (MAUROIS, Disraëli, 1927, p. 63). P. métaph. V. tory ex. de Sainte-Beuve.
B. — Au Royaume-Uni, membre du parti libéral. Au plur. Le parti whig ou parti libéral. Whigs et tories occupent alternativement la direction des affaires (FAURE, Hist. art, 1921, p. 127).
II. — Adj. Qui appartient, qui est relatif à ce parti ou à ses membres. Ministère, opposition, parti whig. Dans certaines grandes familles, issues d'ancêtres rebelles, avait subsisté une tradition whig, tradition d'indépendance, d'opposition à la couronne, d'alliance avec les sectes religieuses dissidentes, souvent aussi de libéralisme sincère (MAUROIS, Disraëli, 1927, p. 63).
Prononc. et Orth.:[wig]. Att. ds Ac. dep. 1835. Var. wigh (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 192 et LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 280), whigh (HUGO, Homme qui rit, t. 2, 1869, p. 8). Étymol. et Hist. 1. 1690 adj. et subst. « partisan, ou qui est partisan, de la cause presbytérienne » (Recherche modeste des causes des malheurs qui sont arrivés en Angleterre, 6 ds HÖFLER Anglic.); 2. a) 1704 subst. « membre du parti parlementaire anglais favorable à la défense de certaines libertés face à l'autorité royale et aux prérogatives de la religion anglicane et opposé au parti tory » (E. DE CLARENDON, Hist. de la rebellion et des guerres civiles d'Angleterre, I, 17 et n., ibid.); b) 1717 adj. (E. DE CIZE, Hist. du Whigisme et du Torisme, 26, ibid.). Empr. à l'angl. whig désignant tout partisan de la cause presbytérienne en Écosse au XVIIe s., plus spéc. les covenantaires qui marchèrent contre Édimbourg en 1648, puis les partisans de l'exclusion du duc d'York, converti au catholicisme, de la succession au trône d'Angleterre, et enfin, dep. 1689, les membres du parti qui fut appelé plus tard parti libéral et était opposé au parti tory, conservateur. L'angl. whig semble être l'abrév. de whiggamore désignant des covenantaires rebelles de 1648 dont la marche fut appelée whiggamore raid (1649 whigamore road ds NED), l'orig. de whiggamore n'étant pas clairement établie (v. NED et KLEIN Etymol.). Le terme whig est passé en anglo-amér. pour désigner les partisans de la révolution puis en 1834 le parti opposé aux démocrates qui devint le parti républicain (sens donné ds LITTRÉ). Fréq. abs. littér.:77.
DÉR. Whig(g)isme, (Whigisme, Whiggisme)subst. masc., hist. Opinion, doctrine des Whigs, du parti whig. Le temps des conservateurs n'est point venu encore ni en France, ni en Angleterre; le whigisme, comme le vieux libéralisme, n'est pas encore assez usé (BALZAC, Œuvres div., t. 3, 1836, p. 11). [] 1re attest. 1717 (E. DE CIZE, loc. cit.); de whig, suff. -isme selon l'angl. whiggism att. dep. la fin du XVIIe s. (NED.).
BBG. — BARB. Loan-words 1921, p. 139 — BONN. 1920, p. 157, pp. 169-170. — BOULAN 1934, p. 124. — DUB. Pol. 1962, p. 444.

whig [wig] n. et adj.
ÉTYM. 1690, in Höfler; mot angl., probablt abrégé de whiggamore (de to whig « conduire »), mot écossais appliqué à des insurgés en 1648.
1 Hist. angl. Nom donné aux partisans du bill d'exclusion voté contre le catholique duc d'York (opposé à Tory).
2 Membre du parti libéral opposé aux Tories, aux XVIIIe et XIXe siècles.Adj. || Gouvernement whig.
0 Les tories au pouvoir — sans avoir jamais lié leur pays à la Sainte-Alliance — étaient de sentiments trop conservateurs pour voir d'un œil même indifférent se produire et triompher une révolution dont leurs adversaires whigs et, d'autre part, les réformistes démocrates triomphaient (…)
Louis Madelin, Talleyrand, XXXVII.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • whig — whig …   Dictionnaire des rimes

  • Whig — may refer to:Political parties and factionsIn the United Kingdom* Kirk Party, a faction of the Scottish Covenanters during the 17th century Wars of the Three Kingdoms, and the original Whigs. (See also Whigg and Whiggamore Raid) * Whig (British… …   Wikipedia

  • whig — whig·ga·more; whig·gery; whig·gi·fy; whig·gish; whig·gish·ly; whig·gism; whig·ling; whig·ma·lee·rie; whig; whig·ism; whig·ma·lee·ry; …   English syllables

  • Whig — Whig, n. [Said to be from whiggam, a term used in Scotland in driving horses, whiggamore one who drives horses (a term applied to some western Scotchmen), contracted to whig. In 1648, a party of these people marched to Edinburgh to oppose the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • whig — s.m. Nume dat adversarilor ducelui de York, organizaţi într un partid care, după dezmembrarea partidului, la începutul sec. XIX, au intrat în partidul liberal englez. [pr.: uig] – cuv. engl. Trimis de cata, 27.02.2002. Sursa: DEX 98  whig s. m.… …   Dicționar Român

  • Whig — British political party, 1657, in part perhaps a disparaging use of whigg a country bumpkin (1640s); but mainly a shortened form of Whiggamore (1649) one of the adherents of the Presbyterian cause in western Scotland who marched on Edinburgh in… …   Etymology dictionary

  • Whig — (pronunc. [uig]; pl. «whigs») adj. y n. Del partido liberal inglés. * * * El término Whig corresponde al antiguo nombre del partido Liberal británico. La denominación Partido Liberal comenzó a aplicarse a mediados del siglo XIX y a finales de… …   Enciclopedia Universal

  • whig — /wig/, it. /wig/ s. ingl. [prob. abbrev. di Whiggamore, nome di un gruppo di insorti scozzesi, nel 1648], usato in ital. come s.m. e agg. ■ s.m. 1. (stor.) [partito storico dell Inghilterra fautore della tolleranza in campo religioso e degli… …   Enciclopedia Italiana

  • Whig — [hwig, wig] n. [shortened form of whiggamore (applied to Scot Covenanters who marched on Edinburgh in 1648), an erratic form of Scot whiggamaire < whig, a cry to urge on horses + mare, horse] 1. a member of a political party in England (fl.… …   English World dictionary

  • Whig — Whig, a. Of or pertaining to the Whigs. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.